Les concepteurs ont souvent besoin de transmettre des informations aux utilisateurs. Les visual designers, spécialistes de la conception et de la mise en forme d'informations, doivent souvent présenter de nombreuses données à leurs utilisateurs.

Cependant, lors de la conception, il est important de ne pas créer une "surcharge d'informations", c'est-à-dire de présenter une quantité de données telle que l'utilisateur se retrouvera confus et/ou incapable de prendre une décision à cause de cette surcharge.

Bref historique de la surcharge d'informations

L’expression "surcharge d’information" a été inventée par Bertram Gross, professeur de sciences politiques au Hunter College, dans son ouvrage de 1964 intitulé "La gestion des organisations". Elle a toutefois été popularisée par Alvin Toffler, l'écrivain et futuriste américain, dans son livre "Future Shock" en 1970.

La "Surcharge d’information" est définie comme suit :

Une surcharge d'informations survient lorsque la quantité d'entrées dans un système dépasse sa capacité de traitement. Les décideurs ont une capacité de traitement cognitive assez limitée. Par conséquent, en cas de surcharge d’informations, il est probable que la qualité des décisions soit réduite.

Tout au long de l'histoire, nous nous sommes plaints de la surcharge d'informations, en particulier à la Renaissance et pendant la révolution industrielle. Cependant, l’aube de l’ère de l’information et la possibilité d'accéder aux données de manière puissante et peu coûteuse nous ont apporté plus d’informations qu’à tout autre moment de l’histoire.

La gestion de l'information dans la vie quotidienne ne se limite plus à une riche élite, mais constitue un problème auquel sont confrontés presque tous les utilisateurs. Les médias sociaux, les emails, les pages web, les apps mobiles, etc. répandent chaque jour des données dans notre vie.

Les causes de surcharge d'infos aujourd'hui

Bien entendu, il y a presque autant de causes de surcharge d'informations que de bits d'information à notre disposition. Cependant, les principales causes de la surcharge d’informations modernes sont les suivantes :

  • La pression pour créer et concurrencer l'approvisionnement d'informations entraînant un effet de quantité au détriment de la qualité dans de nombreux secteurs,
  • La simplicité de création, de duplication et de partage d'informations en ligne,
  • L'augmentation exponentielle des canaux pour recevoir des informations par la radio, la télévision, la presse écrite, les sites Web, les emails, les smartphone, les flux RSS, etc.
  • Le poids croissant des données historiques conservées,
  • De grandes quantités d'informations inexactes, imprécises et contradictoires,
  • L'absence de méthodologie simple pour traiter, comparer et évaluer rapidement les sources d'informations,
  • Un manque de structure clair dans les groupes d’information et de faibles indices sur les relations entre ces groupes.

Éviter la surcharge d'infos dans les conceptions

La question devient alors "Comment pouvons-nous aider nos utilisateurs à éviter la surcharge d'informations ?" Que pouvons-nous faire en tant que concepteurs pour essayer d'alléger le fardeau de l'information ?

Voici quelques conseils pour éviter la surcharge d'informations lors de la conception :

  • Gardez les choses simples. Moins vous présentez d'informations, plus il est facile de les comprendre.
  • Gardez la pertinence. Les informations qui répondent réellement aux besoins de l'utilisateur risquent moins d'être submergées.
  • Conservez de la clarté. La simplicité et la pertinence sont de bons leviers, mais l'information a besoin de clarté pour être efficace.
  • Fournir des informations complémentaires. Si un utilisateur a besoin de plus d’informations, assurez-vous que ce soit à portée de main.
  • Fournir des informations équilibrées. Vous devriez présenter des informations de façon homogène.
  • Expliquez clairement ce qu'il faut faire avec l'information. Quelle action l'utilisateur doit-il entreprendre ? Pourquoi devrait-il en tenir compte ?
  • Facilitez l'action de l'utilisateur. S'ils doivent effectuer une tâche, la rendre accessible et la rendre évidente.

Et n'oubliez pas :

Obtenir des informations sur Internet, c'est comme essayer de boire un verre dans une bouche d'incendie.

Mitchell Kapor


Image by macdeedle from Pixabay

Éviter la surcharge sur nous-mêmes

Nous devons également nous assurer que nous ne sommes pas victimes de la surcharge d'informations nous-mêmes. Cela est envisageable grâce aux techniques suivantes :

  • N'hésitez pas à ignorer des informations. Cela ne signifie pas ignorer les emails de votre patron ou de vos clients, mais reconnaître que vous ne pouvez pas consommer chaque goutte d’informations et ne vous sentez pas coupable d’en ignorer une partie (même une grosse !).
  • N'hésitez pas à prendre des décisions sans pour autant connaitre TOUS les faits. En fait, nous le faisons tous - demandez-vous alors "Quelle est la pire chose qui puisse arriver ?". Si votre réponse est "Probablement pas grand chose...", alors agissez.
  • Créez une file d’informations et traitez-la régulièrement. Ne vous sentez pas obligé de traiter les informations dès leur arrivée. Mettez-les de côté et abordez-les lorsque vous avez un moment dans la journée.
  • Filtrer drastiquement les informations. Créez des filtres sur votre boîte e-mail et assurez-vous que seuls les documents prioritaires attirent votre attention pendant la journée. Utilisez des filtres dans vos recherches pour réduire la quantité d'informations que vous obtenez. Ne traitez que de ce que vous jugez pertinent ou important.
  • Déléguer les responsabilités liées à l'information. Si vous faites partie d’une équipe, ne prenez pas la responsabilité de tout savoir. Encouragez les gens à se spécialiser sur des thématiques et ensuite comptez sur leur compétence pour absorber une partie des informations.
  • Apprenez à écrémer. La plupart des informations ne contiennent en réalité qu'un ou deux points clés : saisissez ces points et passez à autre chose.

Conclusion

La surcharge d'informations est un phénomène réel qui nous empêche de prendre des décisions ou même agir, car nous estimons avoir trop d'informations à consommer.

Il existe quelques astuces simples pour minimiser la surcharge d'informations pour les utilisateurs de nos conceptions et que nous pouvons utiliser pour éviter la surcharge d'informations sur nous-mêmes.

En suivant ces conseils, vous réduirez (sans jamais éliminer complètement) la surcharge d'informations que nous et nos utilisateurs devons gérer.


Icone : Iconathon - Librement traduit de l'article Information Overload, Why it Matters and How to Combat It

Publié par : - Classés dans : UI / UX (Design & Conception)