6 éléments de scénario pour améliorer votre UX

thumb-scenario

24 Août 2017 @ 2:19

Élaborer une bonne UX démarre avant tout avec un bon scénario.

Les scénarios sont au coeur de nombreuses activités, outils et méthodes appliquées à l’UX.

"Stories are how we remember. We tend to forget bullet points" (Robert McKee on HBR).

1-dlhl9r0jalxmryyw_9pg1g

Crédit : UXDesign.cc

Les points clés ne suffisent pas à faire un scénario complet, cela revient à multiplier des points d’entrées isolés d’un produit ou d’un service en imaginant améliorer son expérience générale.

Dans un cas idéal, un excellent produit ou service sera attrayant sur un niveau viscéral, comportemental et réflectif (3 levels of design, Don Norman).

Le niveau viscéral relève de l’attrait visuel, le niveau comportemental quant à lui, touche à l’usage et l’ergonomie.  Enfin, le niveau réflectif détermine si et comment nous digérons, mémorisons et partageons une expérience. C’est à ce moment là que l’élément du scénario se lie à l’UX.

Bien appliquer les préceptes et les techniques de scénarios vont vous aider dans votre conception UX mais aussi tout au long du processus de création : créer des personas, tracer votre parcours utilisateur, rédiger les user stories, etc. Et surtout, en racontant correctement votre scénario, en le “vendant”, et “vendre” votre scénario vous aidera à mieux impliquer les parties prenantes au projet.


Éléments de scénarios

Avec ces éléments, vous aurez une bonne base pour concevoir votre UX.

  1. Raison / motif du scénario
  2. Personnage principal (héros)
  3. Démarrer avec un conflit / une frustration
  4. Structure
  5. Création d’une prise de conscience
  6. Viralité

Une raison

L’important est d’être clair et de bien comprendre la raison ultime de pourquoi vous faites ce que vous faites. Qu’est-ce vous, votre produit, votre service ou votre marque, souhaitez mettre en avant ?

Le POURQUOI est toujours un bon point de départ. Quand vous créez un persona, par exemple, vous cherchez à définir ce que la personne représentée vise dans la vie. En mapping d’expérience, vous souhaitez toujours savoir pourquoi vous le faites en premier lieu ! Start with why (Simon Sinek).

1-sskwbej-unq5jai7zb3cmw

Crédit : UXDesign.cc


Un personnage principal

Chaque histoire a besoin d’un héros. Soyons clairs, le héros n’est NI vous NI votre produit, votre service et encore moins votre marque. Vos utilisateurs, vos clients et les êtres humains que vous servez le sont.

Vous êtes le facilitateur, l’assistant, l’acolyte. Vous êtes l’Alfred de Batman et non l’inverse, il faut s’y faire. Vous êtes là pour servir et aider votre utilisateur a atteindre un but et faire des trucs, même s’il s’agit uniquement de générer de la joie et du plaisir !

presentation1


Démarrer avec un conflit / une frustration

Dans un monde idéal, vous voulez régler le problème de quelqu’un ou surmonter un challenge. Les conflits sont le point de départ de beaucoup de bons scénarios.

Le principe du Design UX est de résoudre les soucis que vos utilisateurs rencontrent. Il est donc logique de démarrer avec une bonne compréhension de votre utilisateur et des ses frustrations.

1-ftlp-gon5ps0z8iu5svuea


Structure

Il y a différentes façons de structurer des scenarii. Celle qui a prouvé son efficacité est le scénario en trois actes. Pour faire simple, il y un début, un milieu et une fin à chaque histoire.

Cette structure s’aligne bien avec un parcours  ou un cycle de vie utilisateur courant.  Elle peut même être utilisée comme structure globale de la schématisation d’un parcours UX : Recrutement (Acquisition des utilisateurs), Rétention (Utilisation du produit ou du service), Conversion (fin de l’utilisation, idéalement renouvellement et promotion).

1-50fkxls_l9nj9ebx7ievpq

Crédit : UXDesign.cc


Création d’une prise de conscience

Créer une prise de conscience revient dans un scénario revient à provoquer une réaction émotionnelle : 

  • Joie 😀,
  • surprise 😯,
  • tristesse 😔,
  • colère 😡,
  • peur 😱,
  • dégoût 😖.

A part si vous travaillez sur le concept de la montagne russe la plus effrayante, vous souhaiterez probablement éviter toute émotion négative à votre utilisateur et viser la joie dans la plupart des cas.

1-9l4s88mplypvoev-eav5sq

Viralité

Les bonnes histoires sont partagées. Si vos utilisateurs partagent leur expérience positive de l’utilisation de votre service, marque ou produit c’est que vous avez sûrement fait un bon boulot. Facilitez-leur le partage !


Traduit librement de l’article de Dan Nessler "6 storytelling principles to improve your UX".

Publié par : - Classé dans : UI / UX (Design & Conception)
FBTwitterLinkedIn