Règles pour créer de parfaites notifications push

thumb_notifications

18 Janvier 2018 @ 9:37

Avez-vous déjà fait attention au nombre de notifications d'applications que vous recevez au quotidien ? Ces applications vous intéressent-elles vraiment ?

Nous sommes tous les jours bombardés de notifications inutiles qui nous distraient de nos activités quotidiennes. Impersonnelles, non pertinentes et mal choisies, elles nous forcent souvent à les désactiver ou même à supprimer l'application.

TOP 7 des raisons pour lesquelles les utilisateurs désinstallent les applications mobiles :

top7

La première raison pour désinstaller les applications mobiles sont les notifications désagréables (d’après 71% des personnes ayant répondu à une étude sur Appiterate Survey).

Cependant, il est possible de rendre cette tendance anti-UX plus significative et plus utile pour les entreprises et les utilisateurs. Pour avoir de bons résultats avec des push notifications, les designers devraient avoir une stratégie de publication plus adaptée au support.

Ci-dessous, vous trouverez des règles essentielles à suivre lorsque vous concevez une stratégie de push notifications.

1. Évitez d’envoyer plusieurs notifications dans une période courte.

L’erreur la plus commise et la plus grave au moment d’envoi de push notifications, d’un point de vue d’utilisabilité, est d’envoyer plus de notifications à l’utilisateur qu’il ne peut gérer. Il est important de garder en mémoire que le mobile est utilisé pour faire en sorte que chaque message compte. Augmenter la fréquence des notifications n'accroit pas nécessairement la valeur de l’application. Alors, n’encombrez pas vos utilisateurs avec des notifications push, ils finiront par supprimer complètement l’application.

Pour définir la fréquence des notifications, il est critique de comprendre son audience, leur mode de vie et leurs besoins.

nb_uxb_2

Toutes les notifications sont arrivées au même moment. Informer et mettre à jour l’utilisateur pour chaque information est redondant.

2. Ajoutez de la valeur

Lorsqu'un utilisateur utilise une application pour la première fois, il ne sera pas dérangé de recevoir des notifications, tant qu’elles ajoutent une valeur plus importante que l’interruption.

Le problème qui se pose est que peu de notifications apportent de la valeur ajoutée.

Avant d’envoyer une notification, il est important de se poser la question “Nos utilisateurs ont-ils besoin de cette information ?” Cela peut sembler absurde, mais certaines notifications ne devraient pas du tout apparaître sur l’écran des utilisateurs :

  • N’envoyez pas des push notifications juste pour le fait d’engager les utilisateurs. Par exemple, Facebook envoie régulièrement des notifications qui invitent les utilisateurs à se connecter avec d’autres utilisateurs choisis aléatoirement. Ou de “Retrouvez encore plus d’amis sur facebook.” C’est une mauvaise tentative pour inciter les utilisateurs à utiliser l’application.

nb_uxb_3

Ne dirigez pas vos utilisateurs de manière irréfléchie vers l’application

  • N’envoyez pas des notifications que les utilisateurs ne pourront pas utiliser. Une notification efficace est toujours utile pour les internautes ciblés. Si votre message n’aide pas vos utilisateurs (comme l’exemple de spotify ci-dessous), vous êtes alors en train d’envoyer un mauvais message.

nb_uxb_4

Les notifications ne signifient pas grand chose si leur message n’a aucun intérêt pour les utilisateurs.

3. Personnalisez votre message

Un contenu personnalisé qui informe, inspire et enchante est un élément crucial. Souvent, même un petit détail, comme l’ajout du prénom de l’utilisateur, peut rendre la notification plus performante (dans certains cas jusqu’à 4 fois plus performante). Bien évidemment, un message personnel ne veut pas uniquement dire juste ajouter le prénom de l’internaute. Personnaliser le contenu d’un message assure que l’information reçue soit pertinente et utile aux utilisateurs. Comme le dit Andrew Chen : “Concentrez-vous sur la compréhension de ce que vos utilisateurs valorisent et adaptez vos messages en fonction de leurs besoins et de leurs intérêts. Vous verrez vos taux d’engagement s’envoler, et vos utilisateurs transformés en défenseurs enragés.”

Les utilisateurs apprécient un contenu qui est directement lié à leurs intérêts personnels. La meilleure façon de créer une bonne notification personnalisée est à travers une bonne étude d’analyse data. Un bon exemple de notification personnalisée peut être trouvé dans l’application Netflix sur iOS et Android. Netflix utilise la visualisation de la data pour présenter des recommandations qui semblent être sur mesure. Au lieu d’envoyer à n’importe quel moment la sortie d’une série ou d’un spectacle sur la plateforme, Netflix suit les séries spécifiques que chaque utilisateur visionne et leur envoie uniquement une notification quand une nouvelle saison de leur série est disponible.

Le résultat : l’application notifie les utilisateurs avec des messages personnels et pertinents.

nb_uxb_5

Netflix fait un excellent travail de personnalisation de notifications, tenant leurs utilisateurs au courant de la sortie de leur série préférée.

Lorsque vous concevez les notifications, tenez compte des données d'utilisation du produit, ainsi que de toute autre information que vous récoltez sur vos utilisateurs.

4. Veillez à garder un message clair et compréhensible

Peu importe le contenu de la notification, vérifiez qu’il parle la même langue que les utilisateurs (littéralement et au sens figuré).

Envoyer une notification push en Allemand pour une personne qui ne pratique pas la langue est du mauvais UX. Image credit: appboy

Envoyer une notification push en Allemand pour une personne qui ne pratique pas la langue est du mauvais UX.
Image credit: appboy

Également, ne frustrez pas vos utilisateurs en leur envoyant des messages incomplets. Le texte doit être complètement lisible dans le bloc de notification.

nb_uxb_7

Évitez des situation comme celle-ci. Ce genre de message ne fournit pas assez d’information aux utilisateurs.

Un message clair, précis et concis rend la notification plus utile et crée un sentiment de confiance.

5. Le relier à une action utile

La plupart des notifications sont déconnectées de l’expérience du produit. Elles dirigent directement vers l’application.

Si vous exploitez uniquement les notifications, vous ne faites que diriger les utilisateurs dans le menu de navigation au lieu de générer une action pertinente. Il est important de connecter les notifications push avec une page cible ou avec un bouton d’action. Un bon exemple d’application qui suit cette règle est Busuu. C’est une application d’apprentissage linguistique. Lorsque les utilisateurs reçoivent et cliquent sur une notification, ils sont guidés vers une page pertinente et spécifique, qui représente la suite logique de leur parcours utilisateur.

nb_uxb_8

Image credit: Antoine Sakho

6. Prévoyez un temps précis pour vos notifications

La personnalisation des notifications ne s’arrête pas aux mots et aux messages. C’est également une question de temps. N’envoyez pas des notifications push à des heures inhabituelles. Une notification envoyée à un mauvais moment, entre 12:00 A.M. et 6:00 A.M. risque de réveiller ou de perturber les utilisateurs :

nb_uxb_9

Bien sûr, les utilisateurs peuvent toujours désactiver les notifications lorsqu’ils dorment, mais ce n’est pas une bonne solution. Une meilleure solution serait d’envoyer des notifications à des heures plus convenables et plus utiles aux utilisateurs, à moins qu’il soit essentiel de les informer immédiatement.

Selon l’étude de Andrew Chen, il est préférable d’envoyer les notifications entre 18 et 20 heures. Il ne faut pas oublier de prendre en considération le fuseau horaire de l’utilisateur.

nb_uxb_10Credit: Andrew Chen

Note: 18-20 heures doit uniquement être prise en règle générale. L’échéance de la notification push doit comprendre l’urgence du message. Un timing parfait doit incorporer l’urgence et le comportement des utilisateurs.

nb_uxb_11Les notifications envoyées par United Airlines comportent une information urgente et importante. Elles sont personnalisées spécifiquement à la personne recevant le message.

7. Testez rigoureusement

Vous voulez rendre vos notifications push encore meilleures ? Testez-les ! Les A/B tests sont très utiles pour découvrir quel message fonctionne le plus pour vos utilisateurs.

À l’approche de la Saint Valentin 1800 Flowers ont préparé un A/B test sur deux messages très différents. Ils ont testé deux versions d’un message sur un petit échantillon d’utilisateurs qui avaient ajouté un produit dans le panier sans avoir valider la commande.

Le premier message était un simple rappel :

nb_uxb_12

Le second avait un code promo pour une réduction de 15%

nb_uxb_13

Contrairement à ce qui était attendu, le premier message, sans le code promo, a mieux fonctionné. Le message sans le code promo a généré 50% plus de revenus et moins de désinstallation de l’application que la version avec le code promo. C’est un très bon exemple pour montrer l’importance de tester.

8. Mesurez l’efficacité des campagnes de notifications

Traditionnellement, les notifications push sont mesurées par des indicateurs positifs comme les taux d’ouverture et taux de clics. Ce sont de bons indicateurs, mais ils ne couvrent qu’une partie de l’histoire. Ils ne montrent pas si les utilisateurs reçoivent les informations dont ils ont besoin ou pas. De plus, ils ne permettent pas de répondre à ces questions importantes :

  • L’utilisateur a-t-il désactivé les notifications après avoir reçu une série de notifications push ?
  • L’utilisateur a-t-il désinstallé une application après avoir reçu une notification précise ?

Il est préférable d’avoir une vue d’ensemble et de mesurer tous les indicateurs ci-dessous :

  • Désinstallations d’application :  Le nombre d’applications désinstallées à cause d’une campagne de notifications. Lorsque vous mesurez ces chiffres en temps réel, il est facile d’adapter ou de supprimer toute notification nuisible avant qu’il ne soit trop tard.
  • Implication des utilisateurs. Principalement, cet indicateur montre le nombre d’utilisateurs qui ont ré-utilisé l’application après avoir reçu une notification push.

9. Ne vous limitez pas aux notifications push

Il existe des tonnes de types de notifications et de mode de livraison, comme les SMS, les emails etc. Cela vaut la peine de créer un simple plan de notifications qui fait correspondre chaque notification avec la bonne priorité.

nb_uxb_14Choisissez le type de notification approprié en fonction de l’urgence et du contenu. Image credits: Appboy

Rendez les notifications utiles !

Les bonnes notifications sont pertinentes, ponctuelles et contextuelles. Le meilleur conseil pour les designers de notification est de respecter le temps et l’attention de l’utilisateur, pour faire plus avec moins.

Voici quelques références pour une lecture plus approfondie :


Librement traduit de l'article Rules For Creating Perfect Push Notifications - Pictogramme par Vector Market

Publié par : - Classé dans : Best practices
FBTwitterLinkedIn