Top 5 des enseignements des tests utilisateurs menés par Damien

Test utilisateur

25 Août 2016 @ 9:39

Damien, chargé d'étude UX Junior chez Testapic, a déjà mené des études pour plusieurs clients. A chaque fois il s'est rendu compte de la richesse des tests utilisateurs qui offrent un tout nouveau point de vue, et des résultats concrets pour optimiser son site ou son application. Il tenait à partager avec vous quelques uns de ces enseignements...

1. Vous vendez un produit ? Montrez le !

Pour tous les sites, surtout les sites de e-commerce, il est primordial que les internautes comprennent directement de quoi parle le site. Pour cela rien de tel que d'être clair en montrant directement le(s) produit(s). Cela peut paraître évident, mais il faut faire particulièrement attention à la façon dont les produits sont présentés.

Dans cet exemple, un utilisateur vient d'arriver sur le site OneByMade, site de vente de matelas par Made.com. Et voici ce que le visiteur comprend :

L'utilisation de photos (une série de 3 à 5 visuels bien choisis) est en général la meilleure option : les photos utilisées doivent être révélatrices et permettre aux utilisateurs de comprendre l'offre rapidement. Dans l’idéal, elles doivent illustrer tous les avantages du/des produit(s), mais là encore attention, une présentation confuse pourrait gêner la perception des internautes et faire perdre de potentiels clients.

2. La provenance des produits est importante

Les utilisateurs sont en général attachés à la provenance de ce qu’ils achètent. Pour un produit particulier, la méthode et le lieu de fabrication peuvent être des éléments attendus et déterminants dans la décision d'achat. Si le produit est fabriqué de manière locale ou suivant une méthode particulière, cela peut même attirer de nouveaux clients.

De manière générale, peu importe l’objectif d'un site, il est important d'indiquer une adresse, un moyen de contact, un lieu de domiciliation de la société éditrice, car ces éléments rassurent les internautes. Et il est inutile d’essayer de cacher ces informations aux visiteurs : les tests utilisateurs le montrent, ils peuvent aller loin pour les trouver, ou même aller acheter ailleurs !

3. Les articles indisponibles ne sont pas intéressants

Il n’y a rien de plus désagréable après une recherche que de trouver un article intéressant, pour finalement se rendre compte que ce dernier est en rupture de stock, ou pire, qu’il est définitivement retiré du site.

Ces produits ne sont pas pertinents pour les utilisateurs, au contraire, ils provoquent de la frustration, vous pouvez les retirer de la liste des résultats visibles pour les utilisateurs (attention à l'impact SEO qui sera à valider avec votre équipe en charge de ce levier d'acquisition). Pour les ruptures de stock temporaire, il est préférable de les rendre moins visibles (différenciation visuelle) pour améliorer l'expérience utilisateur, de les griser par exemple, afin de les faire passer au second plan. Il est aussi conseillé d'ajouter une Alerte stock sur la fiche produit afin d'informer l'internaute du renouvellement du stock du produit qu'il souhaite (un bon moyen de récupérer un contact utilisateur et une information sur ces préférences de consommation).

Dans cet exemple, une utilisatrice navigue sur le site de LaMaisonDuWhisky à la recherche de spiritueux pour une soirée, je vous laisse découvrir ce qui va lui arriver :

4. La navigation sur mobile peut-être difficile, il est bon de proposer une fonction de recherche

Sur mobile, les pages sont généralement plus longues, et les écrans sont plus petits, ce qui peut rendre la recherche d’informations assez pénible. Une fonction de recherche est indispensable pour simplifier la vie des utilisateurs et leur faire gagner du temps, potentiellement beaucoup de temps si l'arborescence du site est profonde.

Dans ce nouvel extrait, un utilisateur cherche un document particulier, sur un site qui ne propose pas de champ de recherche ..

5. Les tests utilisateurs le disent : les utilisateurs ne lisent pas

C’est maintenant assez largement accepté et constaté lors de plusieurs tests utilisateurs, les utilisateurs ne lisent pas / peu ou très rapidement les pop-up, pop-in et autres invitations d’inscription à la newsletter. À moins qu'ils ne suscitent un réel intérêt pour ces éléments ! Souvent, ils apparaissent tôt dans la navigation, avec des règles de gestion d'affichage opaque pour les utilisateurs, et sont perçus comme assez intrusifs. Les utilisateurs aiment avoir le temps de parcourir un site pour découvrir son contenu, se familiariser avec ses fonctionnalités, et savoir s'ils sont vraiment intéressés.

Une fois les internautes convaincus, l'affichage d'une promotion ou d'une invitation à la newsletter aura plus de chance de les toucher (astuce : intégrer un visuel ou une UI différente pour votre pop up pour susciter l'attention et l'intérêt de l'utilisateur). La communauté ainsi créée aura en plus l'avantage d'être plus qualifiée et plus fidèle. De même pour les publicités trop mises en avant, elles peuvent donner une image commerciale qui dégrade l'image d'une marque ; bien intégrées parmi les offres, elles peuvent capter l'attention des utilisateurs.

Publié par : - Classé dans : UI / UX (Design & Conception)
FBTwitterLinkedIn