Les lois de la Gestalt : Comment améliorer votre expérience utilisateur ? (Partie 2)

Dans notre précédent article, nous avons donné une brève introduction aux lois de la Gestalt et les deux premières lois dans ce principe : la loi de proximité et la loi de similitude. Dans ce post, nous allons vous présenter quelques autres lois gestaltistes utiles : la loi de clôture, la loi de bonne continuation et la loi de dessin et de fond.

La loi de clôture (Espaces négatifs)

La loi de clôture explique pourquoi les éléments sont reconnus, même s’ils sont incomplets ou inexistants. Cela est dû à nos expériences antérieures et des connaissances à priori sur les formes possibles et des chiffres. Ainsi, intellectuellement, nous pouvons compléter les pièces manquantes d’un élément. Aussi appelé espaces négatifs, cette technique est souvent utilisée lors de la création de logos. En voici quelques exemples :

 

La loi de bonne continuation

La loi de bonne continuation peut être appliquée à la fois l’aspect design, ainsi qu’à l’aspect de contenu des éléments. Les yeux peuvent facilement et naturellement suivre des éléments qui sont disposés le long d’une ligne continue, ces éléments sont donc perçus comme une unité. En outre, des éléments qui se succèdent logiquement ou temporellement, sont perçus comme une unité. L’utilisation d’une simple flèche met en application cette loi. Le regard, après avoir lu le paragraphe va naturellement se diriger vers la gauche :

La loi de dessin et de fond

La loi de dessin et de fond décrit la manière dont nous percevons un dessin plutôt que le fond autour de lui. Il y a plusieurs facteurs qui pourraient contribuer à ce phénomène. Tout d’abord, un dessin défini à une apparence plus marquante alors qu’un fond ne se distingue pas. Par ailleurs, si un objet est placé sur le dessus de l’autre, dans ce cas, un dessin placé sur un fond donne une impression de profondeur et donc émerge par rapport à ce fond. Une autre raison qui conduit à cette hypothèse dessin/fond est que dans le cas où il y a une ligne ière entre les deux objets, il est plus probable d’interpréter cette ligne comme appartenant au dessin plutôt qu’au fond.

Source

Tags : , ,

Vous avez aimé ? Partagez !

Newsletter

Recevez gratuitement notre newsletter mensuelle. Désinscription en 1 clic.

Ces articles peuvent vous intéresser

Classé dans :

A propos de l'auteur

3 comments

Les lois de la Gestalt : Comment améliorer votre expérience utilisateur ? (Partie 2) | Testapic | usabilité | Scoop.it

[…] Les lois de la Gestalt : Comment améliorer votre expérience utilisateur ? (Partie 2) … Nous allons vous présenter quelques autres lois gestaltistes utiles : la loi de clôture, la loi de bonne continuation et la loi de dessin et de fond. Source: http://www.testapic.com […]

Les lois de Gestalt : Comment améliorer votre expérience utilisateur ? (Partie 3)

[…] Ergonomie Cet article est le 3ème opus consacré aux Lois de Gestalt (Lois de Gestalt Partie 1 et Lois de Gestalt Partie 2) et rappellent de quelques principes de base utiles lors de la conception d’un site Web. Dans […]

Les lois de Gestalt : Comment améliorer votre UX ? (Partie 3)

[…] article est le 3ème opus consacré aux Lois de Gestalt (Lois de Gestalt Partie 1 et Lois de Gestalt Partie 2) et rappellent de quelques principes de base utiles lors de la conception d’un site Web. Dans […]

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *