Comment concevoir une application centrée utilisateur pour les enfants

Comme le dit Steve Krug dans son livre Dont make me think, l’environnement numérique doit être aussi intuitif que possible pour que l’expérience utilisateur d’un site ou d’une application soit agréable, afin que l’utilisateur ne soit pas contraint de faire des efforts mentaux importants pour naviguer. Il est encore plus important de respecter ce principe pour les applications destinées aux enfants, et ce pour plusieurs raisons.

Tout d’abord, les enfants et les adultes sont 2 cibles complètement différentes, et les approches de conception ne doivent pas être les mêmes selon qu’une application soit destinée à l’un ou l’autre de ces publics, que ce soit au niveau de la conception graphique ou en ce qui concerne le développement de l’interface utilisateur. Les enfants sont très sensibles à tout ce qu’ils vivent et expérimentent, et la frontière entre réalité et numérique est très faible pour eux. C’est pourquoi le contenu que vous fournissez à ce public doit être positif, divertissant et éducatif. Mais ces points ne doivent en aucun cas affecter l’expérience utilisateur de votre application.

En effet, dans le cas où vous cibleriez des adultes, vous pourriez laisser de côté quelques principes d’ergonomie au profit d’un meilleur référencement, ou d’une simplification du code par exemple. Mais pour les enfants, vous ne pouvez pas vous permettre ce luxe, parce que ceux-ci sont impatients et risquent de ne jamais ouvrir votre application à nouveau s’ils ont une mauvaise impression lors de leur première utilisation.

Bien qu’il soit assez difficile de satisfaire les besoins des enfants et des adolescents, vous n’avez pas d’autre choix que d’accepter ce défi, car de nos jours les tablettes et les téléphones mobiles sont les premiers souhaits des enfants, quel que soit leur âge.

Si vous voulez concevoir une application utilisable pour les enfants, il faut commencer par définir le terme « enfant ».

Piaget décrit ainsi les 5 étapes du développement cognitif des enfants :

  • 0-2 ans : stade sensorimoteur
  • 2-4 ans : période pré-opératoire
  • 4-7 ans : stade des opérations concrètes
  • 7-11 ans : stade des opérations formelles

Cet article se concentre essentiellement sur les enfants âgés de 7 ans ou moins, car c’est pour cette tranche d’âge que la différence est la plus significative avec les adultes, en termes d’expérience utilisateur.

Si vous désirer concevoir pour ce public, vous trouverez ici des moyens de créer des produits utilisables, funs et ludiques à la fois.

1. Pensez comme un enfant

Tout au long du processus de conception, vous devez essayer d’imaginer comment l’utilisateur final de votre application interagira avec telle ou telle fonctionnalité. Idéalement, vous mener une recherche utilisateur pour votre produit, de manière à obtenir une source de données plus fiable que votre propre imagination. Et puisque les enfants seront francs au sujet de votre application, ce seront eux les meilleurs juges.

jeu-enfant

Cependant, quelles que soient les données que vous apportera la recherche utilisateur, l’idée générale reste la même : il s’agit de créer un produit ludique et très interactif.

Les enfants s’attendent à ce que quelque chose se passe lorsqu’ils tapent/cliquent sur un élément visuel. Si rien ne se passe, ils vont essayer de nouveau, puis frapper l’appareil avec leur main, leur chaussure ou un jouet, et éventuellement le rayer ou l’endommager. Pour éviter ce type d’accident, vous pouvez par exemple utiliser une abondance d’effets sonores et d’animations [au détriment de l’expérience des parents ;-) ].

En effet, contrairement à nous, adultes, non seulement les enfants tolèrent les sons forts et les images ludiques dans une application, mais ils les aiment ! Mais n’oubliez pas que la motricité de vos utilisateurs risque de ne pas être totalement développée. Vous devrez donc exagérer la visibilité de certaines fonctionnalités et animations, afin de les rendre plus ergonomiques et utilisables pour les enfants.

2. Comprenez les gestes des enfants

Le point positif de la création d’applications destinées aux enfants est que ceux-ci interagissent de manière intuitive avec l’appareil qu’ils utilisent.

gestes-enfant

Pensez par exemple à la manière dont les enfants utilisent une tablette. Le geste d’appui sur l’écran est l’interaction la plus naturelle pour eux. Ce geste est en quelques sortes une évolution de l’action de pointer un objet avec le doigt, ce qui constitue la première méthode d’interaction que les enfants utilisent pour expliquer ce qu’ils veulent. Mais même ce mouvement est différent entre les enfants et les adultes. En effet, les 1ers préfèrent taper et maintenir, plutôt que de taper et de relâcher.

Un autre élément à prendre en compte est le geste qui consiste à faire glisser son doigt sur l’écran. Si les adultes pensent à ce mouvement comme un moyen de tourner les pages dans une application, les enfants l’utilisent un peu différemment. Intuitivement, ils utilisent ce geste pour déplacer les objets sur l’écran, comme ils le feraient dans la vraie vie.

Les enfants adorent jouer ensemble, c’est pourquoi les applications pour les enfants devraient intégrer le multi-touch pour une expérience plus agréable. Le multi-touch peut donner des interfaces très interactives, que votre public cible va adorer. Mais n’oubliez pas que les enfants tiendront l’appareil différemment, afin de l’adapter à la taille de leur main. Ainsi, l’utilisation d’un accéléromètre comme méthode d’interaction est à éviter par exemple. Exiger de l’utilisateur que l’appareil soit incliné ou penché peut conduire à un accident indésirable et coûteux pour les parents. Essayez de limiter les interactions de ce type.

3. Soignez la navigation

La conception d’applications pour enfants ayant une bonne navigation est une tâche très difficile, parce que ces utilisateurs ont tendance à toucher tout ce qu’ils voient. Ainsi, ils peuvent être redirigés involontairement vers un endroit où ils se sentiront perdus, et dans la panique, ils risqueront de quitter l’application.

navigation

Il est préférable d’avoir beaucoup d’images et peu de texte dans la navigation, compte tenu du fait que votre public ne voudra probablement pas le lire du tout. Essayez d’utiliser les images et les icônes qui sont familières pour les enfants, comme des personnages de leurs dessins animés préférés. Combinez cela avec de beaux effets d’animations, et vous serez sur la bonne voie pour créer une navigation agréable.

4. Éduquez les en les divertissant

Ce n’est pas un scoop, tous les parents veulent que leurs enfants commencent à apprendre le plus tôt possible… Par contre, parmi ces parents, peu nombreux sont ceux qui ignorent à quel point les enfants eux-mêmes désirent apprendre de nouvelles choses. Ils sont comme des petits explorateurs, qui absorbent les connaissances plus vite que ce que vous ne pouvez imaginer. Les médias numériques offrent des possibilités presque infinies pour combler cette envie d’apprendre, à travers des jeux et autres applications toujours plus ludiques et interactives. Mais les enfants peuvent facilement s’ennuyer ou être distraits et quand ils le seront, ils fermeront immédiatement votre application et passeront à quelque chose de nouveau et de plus amusant. Ainsi, il est difficile d’attirer l’attention des enfants, et encore plus de la garder.

enfant-smartphone

Le meilleur moyen d’apprendre est de répéter des actions ou des connaissances et les enfants, surtout les plus jeunes, ont tendance à répéter tout ce qu’ils apprennent mille fois : ils peuvent regarder la même vidéo, écouter la même chanson encore et encore jusqu’à ce que leurs parents commencent à la détester… Votre application devrait donc leur permettre de répéter certaines choses, alors assurez-vous de fournir aux enfants un moyen simple de le faire. Donnez-leur la possibilité d’appuyer sur un bouton, encore et encore, ou de rejouer une vidéo.

5. Pensez également comme un parent !

Tout ce qui a été dit ci-dessus vous aidera à concevoir une application que les enfants auront probablement du plaisir à utiliser, mais la partie difficile est que votre application doit également être approuvée par les parents. Pour cela, vous devez juste éviter d’être sournois et de profiter du manque d’attention des parents envers leurs enfants. Cela comprend notamment les achats in-app, ainsi que les publicités. Malheureusement, les enfants ne peuvent pas détacher leur attention de ces publicités aussi facilement que la plupart des utilisateurs adultes, et vous pouvez être sûr qu’ils taperont sur l’image pour voir où celle-ci les emmènera, ce qui les fera quitter votre application, peut-être pour toujours…

Comme pour les achats in-app, les parents considèrent ces publicités comme une potentielle perte d’argent, et craignent que les enfants ne vident accidentellement leur carte de crédit. Pour résoudre ce problème, votre application peut intégrer une question de sécurité ou un mot de passe pour chaque achat in-app, empêchant ainsi les enfants d’acheter sans le savoir des add-ons et des extras.

Librement traduit de l’article : How to Create User-Centric Apps for Kids – Crédits photo : Aurimas Adomavicius

Tags : , , , , , , ,

Vous avez aimé ? Partagez !

Newsletter

Recevez gratuitement notre newsletter mensuelle. Désinscription en 1 clic.

Ces articles peuvent vous intéresser

Classé dans :

A propos de l'auteur
Rodolphe
Responsable UX chez Testapic
Twitter Site Web

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *