Comment les tests d’utilisabilité peuvent aider à vous améliorer et à mieux vendre ?

La femme, un sujet de test, est assise à un ordinateur et écoute un ensemble d’instructions préétablies.

«Dites-moi ce que vous pensez, pas ce que je veux que vous pensiez. »

« Vous pouvez partir à tout moment. »

« Je suis ici pour comprendre comment obtenir du trafic et comment les internautes construisent leur trajet à travers le site web. » (ndlr : Il s’agit d’un site destiné à des voyageurs – Texas Department of Transportation : www.drivetexas.org)

Femme aidant un vielle homme

La personne conduisant le test est une étudiante en maitrise des sciences de l’information de l’université du Texas, Donna Habersaat. Elle observe et répond aux questions en fonction des clics et des défilements que le sujet exerce sur drivetexas.org.

Dans la pièce voisine du laboratoire, le partenaire de test d’Habersaat, Tom Reavley regarde les actions réalisées par la femme à travers une glace sans tain et sur un moniteur qui reproduit ses gestes. Il écoute au casque et coche les éléments d’une liste sur la façon qu’une personne peut trouver de l’information sur le site. Quelques minutes plus tard, il annonce :

«Elle y arrive très bien. En fait, elle est allée au delà des erreurs rencontrées par d’autres personnes ; mais maintenant elle vient d’être confrontée à une erreur que personne d’autre n’a fait jusqu’à présent. »

Habersaat et Reavley recueillent et d’analysent les données provenant de sujets d’essais multiples afin d’en faire des recommandations sur la façon dont le site pourrait être amélioré. Habersaat propose alors le projet à ses superviseurs, transformant un projet de classe en une étude d’utilisabilité dans le monde réel.

Margo Richards, directrice de la division TxDOT (Texas Department Of Transport) a assisté à certains de ces tests. Le site, qui a été lancé en mai dernier, est toujours en cours d’amélioration, et les tests de ce genre peuvent l’aider à se débarrasser des problèmes rencontrés par les internautes.

« Il a vraiment besoin d’être fiable pour que les personnes continuent à l’utiliser », a-t-elle dit. « Nous allons allouer effort et temps pour que le site soit convivial et précis. »

L’étude TxDOT est juste un exemple de « tests d’utilisabilité », un terme général pour un processus d’amélioration des produits basés sur la façon dont les gens les utilisent vraiment. Si vous avez déjà été entravés par un site Web mal conçus, frustrés par un téléphone portable avec des menus incompréhensible ou même confronté à un branchement d’un appareil, comme un lecteur DVD par exemple, fourni avec des instructions mauvaises, vous avez été victime d’une mauvaise conception.

Amen, A-méliorer !

Le gourou de l’utilisabilité à l’école UT de l’information est professeur agrégé Randolph Bias, qui en tant que directeur du laboratoire à enseigner aux élèves pendant les 10 dernières années, comment tester. Avant cela, il a travaillé chez Bell Labs, IBM et BMC Software, en tant qu’expert en utilisabilité.

Prière devant un ordinateur portable

Quand il parle aux gens d’utilisabilité, il a tendance à se référer à lui comme une religion. Bien que la méthodologie sur l’étude des produits faciles à utiliser a été mise en place depuis des décennies, il n’y a seulement qu’au cours des 15 dernières années que les entreprises ont compris le message,

«Toute cette technique et toutes ces informations… Si les êtres humains ne peuvent pas y avoir accès, c’est sans valeur. La dernière fois que vous êtes allé sur un site Web et que vous avez essayé de faire quelque chose et vous ne pouviez pas, c’est parce que c’est l’utilisabilité était mauvaise. Ce n’est pas parce que vous êtes stupide. C’est parce que le site n’a pas été conçu pour nous, le public cible »

Si cela semble douloureusement familier et s’il existe des méthodes éprouvées pour les tests d’utilisabilité, pourquoi avons-nous encore faire face à tellement de sites internet mal conçus ?

Diantre que ce bébé est laid !

Randolph Bias affirme que de nombreuses entreprises continuent de tester après coup, juste avant la mise en production au lieu de tester la totalité du processus de conception. D’autres ne testent pas correctement ou refusent tout simplement de croire qu’ils n’ont pas inventé la meilleure chose depuis le Post-It. C’est pourquoi de bons tests d’utilisabilité sont importants.

«Les experts en ergonomie sont là pour dire aux personnes travaillant dans une société que leur bébé est laid ! »

Nous ne disons pas uniquement : « votre bébé est laid ! », nous disons également : « voici comment nous allons rendre votre bébé mignon. Et pas seulement mignon, mais également pratique et ergonomique ! ».

Homme avec plusieurs masques

Au milieu des années 90, la convivialité été d’avoir une chaise avec une table design. Randolph Bias a co-écrit un livre, La Justification du coût de l’utilisabilité. Ce livre mettez en avant que les entreprises utilisaient l’utilisabilité à des fins de rentabilités et non d’amélioration. « Si vous le faites pour dans un souci d’amélioration, vous vendrez plus, vous aurez plus de clients, vous aurez moins de retours clients et en plus, vous aurez une bonne presse », a-t-il dit.

Il est évident de se rendre compte que dans le monde de la technologie, l’utilisabilité et l’ergonomie peuvent être un inconvénient ou un avantage. Durant la dernière décennie, Apple a fait une course aux ordinateurs, baladeurs musique et téléphones avec des produits souvent considérée comme plus intuitifs et plus conviviaux que ceux de ses concurrents. Aujourd’hui, Microsoft est actuellement confrontée à un énorme dilemme avec Windows 8, une nouvelle version de son système d’exploitation qui a vivement été critiquée par certains experts en utilisabilité pour être déroutant à utiliser.

Tester soigneusement et correctement ne signifie pas nécessairement que le produit ou le site sera amélioré. Les concepteurs peuvent ignorer temporairement les données provenant de tests d’utilisabilité en raison de contraintes de temps ou de coûts, mais concevoir sans les prendre en compte peut être une désastreux.

Pour conclure une phrase très révélatrice de Randolph Bias :

« Il est impossible d’avoir de bonnes intuitions sur l’expérience des autres jusqu’à ce que vous les regardiez faire. »

Traduit librement depuis cette source.

Tags : , , ,

Vous avez aimé ? Partagez !

Newsletter

Recevez gratuitement notre newsletter mensuelle. Désinscription en 1 clic.

Ces articles peuvent vous intéresser

Classé dans :

A propos de l'auteur
Rodolphe
Responsable UX chez Testapic
Twitter Site Web

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *