Tests d’utilisabilité – Préparation, Scénario, Panel et Analyse de test

Les tests d’utilisabilité devraient être un processus itératif, pratique et complété à plusieurs reprises lors de la conception et le développement du cycle de vie du site web ou du support online. Le résultat final est un produit amélioré et une meilleure compréhension des utilisateurs à qui les conceptions se destinent.

L’aspect le plus critique centré sur l’utilisateur, les tests de conception d’utilisabilité rompent la distance qui existe trop souvent entre le concepteur et l’utilisateur et nous permettent de comprendre comment les utilisateurs réels effectuent des tâches réelles dans le monde réel. Il y a plusieurs avantages aux tests d’utilisabilité, notamment découvrir les pièges et problèmes dans un système en ligne avant une refonte et évaluer l’utilisabilité d’un système pendant et après sa conception.

Test d’utilisabilité – Préparation

La première chose à savoir sur la planification d’un test d’utilisabilité est que chaque test est différent dans sa portée, et les résultats varient beaucoup en fonction de l’objet et du contexte. Le test d’un nouvel élément isolé sur un site existant sera très différent par rapport à un test portant sur plusieurs scénarios clés dans un nouveau site. Peu importe la portée, il y a un plusieurs points que vous devriez considérer aussi tôt que possible :

  • Tester un nombre raisonnable de participants, entre 5 et 20 pour un bon départ. Vous pouvez recruter des testeurs vous-même ou faire appel à des services en ligne comme Testapic qui propose un panel de testeurs qualifiés.
  • Savoir combien de temps cela va prendre. En moyenne, si vous souhaitez faire vous-même l’intégralité du test, le montage et l’analyse prennent généralement au moins deux semaines. Si vous ne faites pas appel à un service en ligne, la longueur des sessions des tests individuels peut varier, généralement entre 1h et 1h30 en physique contre moins de 15 minutes en ligne.
  • Obtenir un emplacement. Le lieu de l’épreuve peut être aussi simple qu’une salle de réunion ou aussi complexe qu’une installation construite à cet effet. Idéalement le testeur sera dans un lieu calme et connu (ce qui le sécurise) comme chez lui ou sur son lieu de travail.

Définir son scénario de test d’utilisabilité

Ensuite, vous devez décider de ce que vous allez tester. La meilleure façon de faire est de rencontrer l’équipe de conception et de développement et de choisir les caractéristiques qui sont nouvelles, fréquemment utilisés, ou considérés comme gênantes ou très importantes. Après avoir choisi ces caractéristiques, il vous faudra les hiérarchiser et écrire des scénarios basés sur des tâches.

Un scénario de tâches est une histoire qui représente les activités des utilisateurs et se concentre sur une seule caractéristique ou un groupe de fonctionnalités connexes. Les scénarios doivent être :

  • Court. Le temps est précieux lors de tests d’utilisabilité, de sorte que vous ne voulez pas passer trop de temps sur la lecture ou l’explication des scénarios.
  • Spécifiques. La rédaction du scénario doit être sans ambiguïté et avoir un objectif de fin spécifique.
  • Réaliste. Le scénario devrait être typique des activités que l’utilisateur moyen va faire sur un site.

Voici un exemple de scénario pour un site qui vend des images : Vous êtes à la recherche d’une image que vous pouvez utiliser sur le site de présentation de votre entreprise. Trouvez une image appropriée et ajoutez-la à votre panier.

Définir son panel de testeurs

Le choix des testeurs d’évaluer le site aura un effet massif sur le résultat. Il est très important de développer un profil type de vos participants et donc de votre cible.

Imaginez que vous créez un site qui vend des images. Vos clients sont des gens qui veulent acheter des images soit un énorme groupe de personnes. Vous pouvez cibler ce profil sur une catégorie plus fine de ces utilisateurs en fonction du type de photos que vous vendez. Ce profil doit être basé sur votre utilisateur principal (client) et contenir des caractéristiques que les utilisateurs partagent.

Analyser les résultats du test d’utilisabilité

Après avoir terminé toutes vos sessions de test, vous aurez beaucoup de données. Il est maintenant temps de passer au crible cette mine d’or et d’extraire les éléments les plus utiles. Selon la façon dont vous avez récupéré vos observations, cela peut être une analyse quantitative formelle ou de nature plus qualitative. Le rapport d’étude de Testapic propose de collecter les 2 types de données : étude chiffrée et commentée.

Peu importe le type d’observations faites, rapprochez les problèmes dans des groupes décrits par une phrase courte, la définition du problème et son impact sur l’expérience utilisateur. S’il y a beaucoup de groupes, organisez les descriptions selon la gravité de la question d’utilisabilité. Plus tard, traduisez ces descriptions dans les principales conclusions. À la fin de l’analyse, vous devez être prêt à présenter vos conclusions et propositions d’actions correctrices au reste de l’équipe.

Source

Tags : , ,

Vous avez aimé ? Partagez !

Newsletter

Recevez gratuitement notre newsletter mensuelle. Désinscription en 1 clic.

Ces articles peuvent vous intéresser

Classé dans :

A propos de l'auteur

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *