Résoudre les problèmes d’utilisabilité avec des solutions créatives

Cet article décrit une technique de créativité appelée SCAMPER qui vous aidera à générer sans effort des dizaines de solutions de conception à tout problème d’utilisabilité identifié sur votre site Internet. On dit parfois que les professionnels de l’utilisabilité sont bons pour détecter les problèmes, mais pas aussi bon pour trouver des solutions créatives ; cet article vous prouvera le contraire.

Les problèmes d’utilisabilité et des solutions de conception :

On ne manque pas de personnes prêtes à porter un jugement sur ce qu’ils considèrent comme des faiblesses d’une interface utilisateur. Mais il faut plus que des opinions de conception pour en faire une utilisation professionnelle. Ce qui distingue les bons sites tels que Testapic des autres liés à l’utilisabilité, c’est qu’ils viennent également avec des solutions aux problèmes rencontrés dans la conception et le test de site Internet.

Il y a beaucoup de techniques pour trouver des problèmes comme les avis d’experts et des tests en ligne d’utilisabilité. Mais il n’y a pas de techniques standards qui vous aident à trouver des actions correctives appropriées. Pour cela, nous pouvons passer par une technique particulière de créativité qui vous aidera à trouver des solutions de conception pour les problèmes qui seront mis en évidence dans les résultats de test utilisateur et test Internet.

Génération d’idées de conception pour les tests d’ergonomie de site Internet

SCAMPER est une liste de questions à vous poser pour générer des idées de design (au sens conception du terme). Cette technique de créativité est abordée dans le livre de Michael Michalko, les Thinkertoys. L’idée de base est de vous poser des questions SCAMPER sur chaque étape d’un processus ou d’une idée et voir si la question fait émerger de nouvelles idées. Mochalko écrit que se poser les questions « est comme taper au hasard avec un marteau pour voir où les trous se forment ».

SCAMPER est un acronyme pour ces techniques :

  • Remplacer quelque chose (Substitute)
  • Mélanger avec quelque chose d’autre (Combine)
  • Adapter quelque chose (Adapt)
  • Modifier, agrandir ou rapetisser (Modify)
  • Changer pour un autre usage (Put)
  • Éliminer le superflux (Eliminate)
  • Inverser ou réorganiser (Reverse)

Bien que vous puissiez utiliser ces questions pour générer des idées à n’importe quel problème, il est possible d’appliquer cette technique pour résoudre les problèmes d’utilisabilité et liées aux résultats de test de site Internet en général.

Remplacer des éléments en ligne

Le but de ces questions est de générer des idées pour remplacer quelque chose dans la conception. Vous pourriez formuler votre changement d’utilisabilité comme : «Au lieu de … l’interface pourrait … » Comme vous formulez votre problème de conception, vous pouvez poser des questions comme « Que peut-on remplacer ? », « Peut-on utiliser une autre approche? » et « Quels autres contrôles d’interface utilisateur peut-on utiliser à la place de cela? »

Par exemple, imaginez ce problème d’ergonomie : vous constatez que lors d’une tâche où les participants doivent modifier leurs informations de compte, peu de gens choisissent le lien de navigation que les webmasters ont intitulé « Mettre à jour ». En revoyant la question de substitution, nous pourrions suggérer que le terme « Mettre à jour» est remplacé par quelque chose de plus significatif comme « Mon compte ». On pourrait changer d’approche et faire valoir que le changement d’adresse doit être effectué à la fin de la prochaine commande. Il est aussi possible de modifier l’emplacement de l’élément de navigation et placer le bouton « Mettre à jour » dans le corps de la page.

Mélanger des éléments dans votre ergonomie

Le but de ces questions est de générer des idées pour la fusion des éléments lors de la conception. Vous pourriez formuler votre changement d’utilisabilité dans votre test de site Internet comme « L’interface pourrait apporter … et … ensemble avec … » Les questions que vous pouvez vous poser pour générer des idées pour combiner les choses dans la conception sont par exemple « Pouvons-nous créer un assortiment? », « Peut-on combiner les contrôles ou les champs ? », « Quel autre contrôle pourrait être fusionné avec cela ? »

Par exemple, imaginons que nous avons observé le problème d’utilisabilité qui suit : Lorsque vous remplissez un formulaire de demande d’assurance, les participants rencontrent des problèmes en choisissant parmi une longue liste de civilités potentielles telles que Monsieur, Mademoiselle, Madame, Docteur…. Dans l’étude des éléments à mélanger, il serait possible de fournir un « assortiment » de titres : nous pourrions par exemple avoir seulement 4 titres et demander de les choisir à l’aide de boutons radio. Il serait ainsi possible de combiner le titre, le prénom et le nom de famille dans un champ avec un label comme : « Comment voulez-vous être nommé ? »

Adapter la conception

Le but de ces questions est de générer des idées pour régler des problèmes dans la conception. Vous pourriez formuler votre changement d’utilisabilité par : « L’équipe de conception peut adapter … de cette manière … pour … » Les questions à vous poser pour générer des idées pour adapter la conception sont par exemple « Que pouvons-nous adapter à l’utilisation comme une solution ? », « Que pourrions-nous copier ? » et « Quels sont les autres processus qui pourraient être adaptés ? »

Par exemple, imaginons que nous avons observé le problème d’utilisabilité suivant : les visiteurs sont réticents pour ajouter des commentaires sur une page car ils ne veulent pas créer un compte sur ce site Internet. Il est par exemple possible d’utiliser l’interface pour permettre aux utilisateurs d’utiliser leur Facebook, Google ou une autre identité pour se connecter et ajouter un commentaire. Cela pourrait être traité comme dans un journal traditionnel de « Lettres à l’éditeur » et permettre aux visiteurs de soumettre des commentaires par e-mail.

Modifier, agrandir les éléments principaux

Le but de ces questions est de générer des idées pour transformer les choses dans la conception, par exemple en les rendant plus ou moins importantes. Vous pourriez formuler votre changement d’utilisabilité comme « L’équipe de conception peut transformer … de cette manière … en … » Les bonnes questions à poser sont « Que peut-on changer en mieux ? », « Qu’est-ce peut être agrandi ou élargi ? » et « Peut-on faire plus petit ou plus simple ? »

Par exemple, imaginons que nous avons observé le problème d’utilisabilité suivant : Sur un formulaire avec le bouton « recherche d’adresses », certains testeurs manquent le bouton et complètent tous les champs manuellement. Dans l’étude des questions «modifier, agrandir », nous pourrions proposer de faire le bouton «recherche d’adresses » plus grand ou de changer sa couleur pour créer un fort appel à l’action. Il serait aussi possible de supprimer les champs d’adresse et en les montrant seulement après que quelqu’un ait cliqué sur le bouton de recherche d’adresses.

Changer pour un autre usage

Le but de ces questions est de générer des idées pour changer la fonctionnalité de certaines choses dans la conception. Vous pourriez formuler votre changement d’utilisabilité suite à votre test en ligne comme « L’interface pourrait-elle être ré-utilisée … de cette manière … par … ?» Les questions que vous pouvez vous demander pour générer des idées pour changer des éléments vers d’autres usages sont « Que pourrait-on fait de tout cela? », « Y-a-t-il d’autres extensions possible ? » et « Y-a-t-il d’autres utilisations si nous le modifions ? »

Par exemple, imaginons que nous avons observé le problème d’utilisabilité suivant : Le formulaire d’inscription a un texte d’espace réservé dans les champs, mais le texte d’espace réservé répète simplement l’étiquette (par exemple : entrez le prénom). Nous pourrions alors proposer de modifier le texte afin qu’il soit plus utile, ou de déplacer le texte en dehors du champ de sorte qu’il soit en permanence à l’écran et non écrasé.

Éliminer le superflux

Le but de ces questions est de générer des idées pour enlever certains éléments non essentiels de la conception. Vous pouvez formuler votre changement d’utilisabilité comme « On peut éliminé la conception … par …» Les questions que vous pouvez vous demander pour générer des idées et éliminer les choses de la conception sont par exemple « Peut-on diviser, ou scinder ou séparer en différentes parties? »,« Qu’est-ce n’est pas nécessaire? » et « Peut-on réduire le temps ou l’effort? »

L’élimination de choses est le quotidien des professionnels de l’utilisabilité, de sorte qu’il n’est guère besoin de l’exemple. Imaginez que nous avons observé le problème d’utilisabilité suivant : les utilisateurs semblent réticents à faire défiler la page. Nous pourrions suggérer de supprimer la bannière publicitaire afin de permettre l’affichage de plus d’articles au-dessus du pli ou la suppression de la règle horizontale au bas du premier écran qui agit comme un obstacle.

Inverser ou réorganiser

Le but de ces questions est de générer des idées pour la réorganisation des choses dans la conception. Vous pouvez formuler votre changement d’utilisabilité comme « L’équipe de conception peut réorganiser … comme ça … comme ça … » Les questions que vous pouvez vous demander pour générer des idées et inverser ou de réorganiser les éléments dans la conception sont « Peut-on utiliser un autre modèle ou une autre mise en page? », « Peut-on utiliser une autre séquence ou changer l’ordre? » et « Peut-on changer le chemin ou le timing ? »

Par exemple, imaginons que nous avons observé le problème d’utilisabilité suivant : Lorsque les utilisateurs tentent d’accéder au contenu qui est accessible uniquement pour les utilisateurs enregistrés, un pop-up de login apparaît. Les participants semblent surpris par cela et la décrivent comme une secousse à l’expérience utilisateur. Il est possible de trouver des idées comme la modification de l’ordre dans lequel les informations sont sollicitées ou même faire disparaître complètement l’inscription (ce qu’on appelle l’enregistrement paresseux).

Conclusion et Application des techniques

Il est maintenant temps d’essayer cette technique la prochaine fois que vous êtes coné à un problème d’utilisabilité sur votre site Internet et que vous n’êtes pas en mesure de formuler une bonne solution simplement. Mais vous devez également prendre en compte les problèmes d’utilisabilité lorsqu’une solution évidente se présente. Dans cette situation, la méthode SCAMPER peut encore vous aider, car elle va vous empêcher de vous fixer sur une seule solution. Après tout, il y a plus d’un moyen de concevoir une interface avec les résultats d’un test d’utilisabilité sur Internet.

Tags : , ,

Vous avez aimé ? Partagez !

Newsletter

Recevez gratuitement notre newsletter mensuelle. Désinscription en 1 clic.

Ces articles peuvent vous intéresser

Classé dans :

A propos de l'auteur

One comment

Techniques | Pearltrees

[…] Résoudre les problèmes d'utilisabilité avec des solutions créatives […]

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *