Une meilleure accessibilité a besoin de recherches utilisateurs

L’utilisable et l’accessible sont des jumeaux séparés à la naissance. Les mêmes buts mais comme deux frères de contes, ils ont pris différents chemins : l’accessible a pris la voie du droit légal. Cela lui donne du pouvoir mais peu d’amour. L’utilisable a pris la voie de la recherche utilisateur. Cela lui donne des idées plus perspicaces mais peu de pouvoir.

Qu’arrive-t-il quand ces deux se rencontrent ?
Pouvons-nous avoir de grandes idées et du pouvoir ?

Cet article est basé sur des extraits du livre de Whitney Quesenbery et Sarah Horton, A web for everyone de Rosenfield Media. Originally published on March 4th 2015.

8717966bc442f8795d7854139609254b

Nous pouvons commencer avec un design d’interaction agréable et suivre les lignes directrices et les étapes pour l’accessibilité. Trouver la bonne technologie est un premier pas important, un pas que peu de produits font.

Mais nous pouvons atteindre d’avantage et aspirer à rendre l’expérience utilisateur agréable pour tous. Et c’est là qu’entre en jeu la recherche utilisateur. Vous devez connaître les individus pour lesquels vous créez. En incluant les personnes handicapées.

Le défi est qu’il peut être difficile de penser à utiliser le web de manières différentes de notre propre expérience. Les hypothèses sur la manière dont les gens utilisent la technologie sont basées sur notre propre contexte social et professionnel, nos préférences individuelles et nos propres capacités physiques. Par exemple, certaines personnes ne peuvent imaginer lire un livre sans la texture du papier, d’autres embrassent les ebooks autant pour la nouvelle expérience de lecture qu’ils offrent que la meilleure prise en main qu’ils procurent. Similairement, il peut être difficile d’imaginer naviguer sur un site sans concrètement voir où l’on clique ou naviguer par l’écoute.

Si vous n’impliquez pas les personnes qui ont accès à la technologie de différentes manières dans vos recherches utilisateurs et vos tests d’utilisabilité, vous n’allez jamais comprendre si vous avez construit un site qui fonctionne pour eux.

La question n’est pas de savoir s’ils font partis de la cible mais s’ils font partis de votre recherche utilisateur et de vos tests d’accessibilité. Vous pourriez être surpris de découvrir comme il est facile de recruter des participants divers, une fois que vous l’avez décidé.

56d2e3085aad4798b8f8d23a6875d162

La première étape est d’agrandir un peu plus le spectre. Demander comment ils utilisent la technologie et identifier les individus qui peuvent avoir besoin d’une taille de police plus importante, ceux qui ne voient pas toutes les couleurs, ou encore ceux qui ne sont pas à l’aise avec la lecture.

Réservez du temps dans votre programme pour mettre en place un clavier spécial ou permettre quelqu’un qui utilise un lecteur d’écran ou une loupe d’apporter son propre ordinateur.

Les résultats vous apporteront une base de données plus riches sur comment les gens utilisent vraiment votre produit. Et quand cette diversité peut rendre l’analyse quantitative difficile, elle peut aussi vous donner de plus profondes connaissances sur ce dont les individus ont vraiment besoin. Dans cette démarche, vous pouvez vous retrouver face à des idées de ruptures qui rendent votre produit impressionnant et innovant.

Parce qu’avant tout, les personnes souffrant de handicaps sont d’abord des personnes, avec des désirs et des habitudes, des réactions émotionnelles et des préférences, comme tout le monde.

C’est dans ce cadre et pour adresser ses problématiques sociétales fortes que Testapic travaille activement avec Urbilog, société experte de l’accessibilité et de la qualité numérique depuis plus de 15 ans.

A propos de l’auteur :

Whitney est une référence lorsqu’il s’agit de rassembler les connaissances des utilisateurs pour « créer des produits où les gens comptent » Elle est l’auteur de trois livres sur le sujet. Le plus récent, «  A web for everyone » offre des avis pratiques pour créer des sites innovants et accessibles.

Suivez les conseils pratiques sur l’UX de Whitney sur Twitter @whitneyq

Vous pouvez aussi vous procurer son livre sur le site de Rosenfield Media

Vous avez aimé ? Partagez !

Newsletter

Recevez gratuitement notre newsletter mensuelle. Désinscription en 1 clic.

Ces articles peuvent vous intéresser

Classé dans :

A propos de l'auteur

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *