Conception de carrousel – 5 erreurs d’utilisabilité à ne pas commettre

Un carrousel n’est pas seulement un appareil que vous trouverez à l’aéroport ou dans un parc d’attractions. C’est aussi un widget que l’on retrouve sur de nombreux sites Web. Les concepteurs les utilisent pour afficher des ensembles d’éléments visuels d’une manière rapide et facile à parcourir pour les utilisateurs. Les concepteurs les utilisent ainsi, mais ce qui les rend utilisable (au sens de l’utilisabilité) c’est une autre histoire. Il y a cinq grandes erreurs d’utilisabilité que les concepteurs doivent éviter quand ils conçoivent des carrousels.

1. Auto-slider après que l’utilisateur ait pris le contrôle

Tout comme la façon dont le bandeau déroulant déroule automatiquement en bas de l’écran de télévision sur les chaînes d’information, les carrousels peuvent glisser automatiquement des éléments visuels sur une page. Cette technique est couramment utilisée sur les pages d’accueil pour engager les utilisateurs sur un contenu vedette. Cependant, le problème est que parfois l’auto-slide ne s’arrêtera pas après que l’utilisateur ait pris le contrôle de celui-ci. Lorsque les utilisateurs parcourent les articles dans un carrousel, l’auto-slide doit s’arrêter et passer à un slide manuel afin de laisser les utilisateurs le parcourir à leur propre rythme. C’est assez ennuyeux de voir le carrousel se déplacer automatiquement à l’élément suivant lorsque l’utilisateur tente d’afficher la précédente.

2. Afficher les éléments nouveaux dans une rangée à la fois

Quand un carrousel affiche plusieurs éléments dans une rangée, les utilisateurs ont l’avantage de parcourir les articles en lots. Cependant, lorsque l’utilisateur clique pour voir le prochain lot d’articles, les nouveaux éléments peuvent apparaitre un à un. Afficher les nouveaux éléments, un par un peut prendre à l’utilisateur beaucoup de temps et de clics pour les parcourir. Il est donc plus efficace d’afficher de nouveaux éléments par rangée. De cette façon, les utilisateurs peuvent voir plus d’éléments à la fois et avec moins de clics.

3. Afficher la progression des éléments de manière confuse

Puisqu’un carrousel ne peut montrer qu’un nombre limité d’éléments à un instant t, il est important pour les utilisateurs de voir où ils sont dans la progression de visualisation. Les utilisateurs peuvent être confus si vous montrez le progrès des éléments d’une manière non-intuitive. Cela se produit lorsque les concepteurs soulignent le nombre d’éléments affichés par rapport au nombre total d’articles. Afficher aux utilisateurs la gamme d’articles qu’ils regardent par rapport au nombre total d’éléments dans le carrousel est une information inutile dans le processus utilisateur. Au lieu de cela, ce dont l’utilisateur a vraiment besoin c’est de savoir combien de séquences il peut encore visionner. Vous pouvez montrer cela d’une manière plus simple en faisant apparaitre le nombre de lignes dans le carrousel et la ligne sur laquelle l’utilisateur est. Cette approche est certainement plus intuitive à comprendre pour les utilisateurs.

4. Rendre le slide infini

Ce n’est pas seulement important pour les utilisateurs de savoir où ils sont dans un carrousel, mais c’est aussi important pour eux de savoir quand se termine le carrousel. Un carrousel qui glisse indéfiniment est un carrousel qui se reboucle sur le premier élément sans dire aux utilisateurs que le carrousel est terminée. Cela peut causer un affichage aux utilisateurs des éléments non intentionnellement choisis une nouvelle fois. Ajoutez une contrainte à votre carrousel en désactivant la flèche lorsque le carrousel a atteint le dernier élément.

5. Mettre un bouton d’action trop petit

Il n’y a pas de débat sur le fait que les boutons cibles minuscules sont plus difficiles à cliquer. Si les flèches de votre carrousel sont plus petites que la taille du curseur de la souris, vous avez un problème. Rendez la cible de vos flèches plus grandes et plus facile à cliquer en les plaçant sur la surface d’un bouton. Cela donne aux utilisateurs une plus grande surface de clic pour qu’ils puissent utiliser les flèches, sans précision de cliquer sur la flèche. L’augmentation de la taille rend aussi les flèches plus faciles à voir.

Conclusion

Ce sont les cinq grandes erreurs d’utilisabilité trouvées sur des carrousels. Maintenant que vous êtes conscients de ces problèmes, assurez-vous qu’ils ne sont retrouvent pas sur le vôtre. Afin de vous assurer de la bonne réalisation de votre carrousel, il est recommandé de le faire tester sur votre cible avec Testapic.

Les carrousels devraient afficher la visualisation des articles de façon rapide et simple pour les utilisateurs. La façon dont votre carrousel passe les articles, la progression des éléments et la taille de ses flèches sont tous des facteurs importants qui composent un bon carrousel. Gardez à l’esprit ces facteurs lorsque vous concevez des carrousels afin que les utilisateurs puissent les utiliser avec facilité.

Source

Tags : ,

Vous avez aimé ? Partagez !

Newsletter

Recevez gratuitement notre newsletter mensuelle. Désinscription en 1 clic.

Ces articles peuvent vous intéresser

Classé dans :

A propos de l'auteur

2 comments

Conception de carrousel - 5 erreurs d’utilisabilité à ne pas commettre | Testapic | Webdesign france | Scoop.it

[…] Conception de carrousel – 5 erreurs d’utilisabilité à ne pas commettre | Testap… Les concepteurs utilisent les carrousels pour afficher des ensembles d'éléments visuels d'une manière rapide et facile à parcourir pour les utilisateurs. Source: http://www.testapic.com […]

Sans mesure, l’expérience n’est rien | Informatheque

[…] Conception de carrousel – 5 erreurs d’utilisabilité à ne pas commettre. […]

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *