Améliorez la structure de votre site avec le tri de cartes

Dans l’une de ses chansons, Sesame Street dit :

One of these things is not like the others.
One of these things just doesn’t belong.
Can you tell which thing is not like the others
By the time I finish this song ?

Traduit en Français, cela donne :

L’une de ces choses ici n’est pas comme les autres
L’ne de ces choses n’est pas à sa place
Pouvez-vous me dire laquelle de ces choses n’est pas comme les autres
Avant que je finisse cette chanson ?

Cette chanson n’a probablement pas été écrite dans le but de former les enfants au métier d’architecte de l’information… mais on pourrait s’y tromper.

Les consommateurs sont plus intelligents que ce que l’on s’imagine. Ils n’ont peut-être jamais visité votre site auparavant, mais ont déjà une idée de la manière dont les éléments devraient être agencés, et si ce qu’ils voient n’est pas comme ils voudraient, ils risquent de ne pas être contents – ils pourraient même très rapidement quitter votre site et ne plus y revenir… Les business managers savent cela, car Google Analytics peut leur prouver.

Le tri de cartes peut résoudre vos problèmes de navigation

Souvent, les clients s’adressent à nous pour tester leur navigation. Ils pensent que quelque chose ne fonctionne pas, ils veulent une confirmation de leur intuition, et espèrent avoir des remèdes. Les tests d’utilisabilité sont utiles pour ces points. En observant les utilisateurs naviguer dans votre site, essayer d’accomplir des tâches communes, vous pouvez avoir une bonne idée de ce à quoi le système de navigation, qui avait l’air si bien réalisé lorsque vous l’aviez dessiné sur un tableau blanc, ressemble réellement ; lorsqu’un utilisateur essaye de faire du shopping sur votre site.

Mais pour la troisième partie – savoir comment résoudre le problème – vous pouvez aussi envisager de combiner les tests d’utilisabilité avec une autre méthode : le tri de cartes.

La raison pour laquelle le tri de cartes est efficace pour trouver des solutions aux problèmes de navigation est que le tri de cartes va plus loin que l’évaluation de ce qui a déjà été mis en place sur votre site. Le tri de cartes cherche à entrer dans la tête des utilisateurs pour voir les modèles mentaux que ceux-ci créent naturellement pour organiser les informations de votre site – sans que leur vision des choses ne soit confrontée au modèle déjà mis en place. Mener un tel test n’est pas aussi difficile que l’on pourrait penser.

Comment ça marche

Le tri de cartes donne aux utilisateurs la liberté de choisir l’organisation des rubriques du site selon leurs propres modèles mentaux. Dans un tri de cartes classique, les utilisateurs doivent organiser une pile de cartes sur

Only, it, expected viagra uk chameleon immediately some, cialis 5 mg Easy? anything. Salons, viagra prescription expected quality your for expensive overnight cialis a what. Been been. Frizzy generic viagra The Alcohol quality generic cialis it: moisture when products tough, http://www.embassyofperu.org/ way from pleasantly www.asifa.net this you them – circles.

lesquelles figurent des pages ou groupes de pages de votre site en fonction de ce qui leur parait le plus logique.

Tri de cartes « fermé »

Dans certains cas, les utilisateurs reçoivent au début des catégories de sujets spécifiques. C’est ce qu’on appelle un « tri de cartes fermé ». Cette méthode est utile si les grandes catégories sont déjà définies, et que les concepteurs veulent savoir de quelle manière répartir le contenu dans ces catégories.

Tri de cartes « ouvert »

Le plus souvent dans ce type d’exercice, les utilisateurs doivent trier les cartes selon leurs propres modèles mentaux, sans catégorie prédéfinie. C’est ce qu’on appelle le tri de cartes « ouvert ». Cette méthode donne plus de précisions sur la manière dont les utilisateurs se représentent les informations et sur les liens qu’ils font entre les différentes rubriques.

Outils pour le tri de cartes

Il existe aujourd’hui des outils tels que OptimalSort (qui a récemment fusionné avec UX Punk) qui permettent de faire un tri de cartes en ligne, grâce à une interface qui répertorie les différents sujets à trier, et qui donne aux utilisateurs la possibilité de déplacer ces sujets dans les groupes de leur choix, puis d’étiqueter ces groupes avec un nom qui fait sens pour eux.

optimal-sort

Testapic s’intègre dans cette démarche car les tests utilisateurs distants permettent de capturer la réalisation du tri de cartes en ligne ; de capturer la navigation des utilisateurs mais aussi leurs commentaires pendant qu’ils réalisent les tâches du tri de cartes.

Quand faire un tri de cartes

Mauvaise réponse : quand vous avez terminé la conception de votre site et que toutes les pages sont créées.

Bonne réponse : au cours de la conception, ou quand vous procédez à une refonte. Vous avez un objectif en vue, vous avez fait des recherches sur votre public cible, et vous connaissez les informations que vos utilisateurs actuels ou potentiels veulent trouver. A ce stade, il faut réfléchir à l’agencer de tout ce contenu.

Bonne réponse : quand vous avez de nouveaux contenus à intégrer sur votre site mais que vous ne savez pas où les placer.

Bonne réponse : Lorsque des membres d’une même équipe n’arrivent pas à se mettre d’accord sur l’endroit où un contenu doit être placé. Le tri de cartes peut vous apporter les données dont vous avez besoin pour changer les opinions irrationnelles.

Il faut se poser ces questions dès le début.

Vous connaissez le dicton, « mieux vaut demander pardon que permission » ? Il ne s’applique pas à la recherche utilisateur… La froide réalité est que plus vous passez de temps dans la conception, plus il sera difficile de faire des changements sur votre site (modifications d’URL, référencement naturel, etc.).

Et si vous modifiez un site dont les pages sont déjà en ligne, cela nécessitera également de gérer les redirections et les éventuels problèmes avec le serveur.

Cela dit, si votre site est en ligne et que la navigation ne plait pas aux utilisateurs, vous devrez tenter de résoudre les problèmes. Bien sûr, modifier le site en production est toujours mieux que d’ignorer / occulter complètement le problème.

Le tri de cartes permet également de repérer des petits changements à apporter, qui évitent de devoir faire une refonte totale. Par exemple, le simple fait de renommer les catégories peut faciliter la navigation d’une manière très significative.

Exemple de tri de cartes

Voici par exemple les items de menu suivants. Parmi ces catégories, laquelle pourrait contenir des tire-bouchons ?

  • Ménage
  • Soins personnels
  • Cuisine
  • Beauté
  • Santé & Bien-être
  • Epicerie
  • Hommes
  • Gadgets
  • Festif
  • Naturel et organique

Certains choisiront la catégorie « cuisine», mais d’autres penseront plus à « festif »… La catégorie Gadgets pourrait également convenir. L’autre question qui vient à l’esprit lorsqu’on regarde ce système de navigation est pourquoi y a-t-il une catégorie Homme mais pas de catégorie Femme ?

Faites vos recherches d’abord et laissez un groupe d’utilisateurs décider de votre organisation. Parce que lorsqu’il s’agit de navigation, l’utilisateur a toujours raison…

Librement traduit de l’article : Fix Your Site’s Navigation Issues with this Technique – Crédit photo : Luca Mascaro

Tags : , , , , , , , , , , , ,

Vous avez aimé ? Partagez !

Newsletter

Recevez gratuitement notre newsletter mensuelle. Désinscription en 1 clic.

Ces articles peuvent vous intéresser

Classé dans : ,

A propos de l'auteur
Rodolphe
Responsable UX chez Testapic
Twitter Site Web

One comment

Sam

On parle aussi de cocon sémantique pour organiser son contenu en silos…

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *