7 grosses erreurs d’UX à éviter

7-grosses-erreurs-UX-a-eviter

14 Janvier 2013 @ 2:34

Le terme d'expérience utilisateur (aussi appelé UX en anglais pour User Experience) semble apparaitre au cours des années 90 pour décrire le ressenti d’une personne face à l'utilisation d'un produit ou d'un service.

Depuis, IBM a trouvé que chaque dollar investi dans l’UX apporte un retour sur investissement entre 10 $ et 1 000 $. C'est un retour sur investissement d'au moins 1 000% mais il pourrait être beaucoup plus élevé. Les gens ne veulent pas travailler dur pour dépenser leur argent. Si votre site Web est compliqué et que les utilisateurs peinent à atteindre leur objectif (acheter, trouver une information, etc.), ils risquent de partir très vite et frustrés. Voici 7 erreurs courantes et pénalisantes liées à l’UX.

1. Navigation difficile

Microsoft Research a trouvé que la durée de consultation d’une page Web est en moyenne inférieure à 1 minute. Les 10 premières secondes d’un utilisateur sur le site sont critiques pour évaluer la convivialité du site et la confiance qu’il peut lui porter. Dans ce cadre, la navigation est critique et si vos menus ressemblent à ce qui suit, la durée de consultation de vos pages est probablement même inférieure 10 secondes. Je vous conseille également de lire l'excellent article de Mathieu Fauveaux concernant l'utilisation des méga menus.

Menu compliqué

2. Pages Splash

Les experts UX ont commencé à parler de la mauvaise idée d’intégrer une page splash depuis 2007. Pour les non initiés, une page splash est une page intégrée avant la page d’accueil et qui propose une option pour entrer sur le site. Il n'y a pas de contenu réel et les temps de chargement sont généralement très longs.

3. Barres horizontales de défilement

Quel est le problème avec les barres de défilement horizontal ? Les gens savent comment faire défiler, non ? Eh bien, il s'avère quiils ont beaucoup mal.

C’est étrange. La plupart des sites ne proposent pas de défilement horizontal. L’attraction de vos prospects au cours de leur première visite sur le site est précieuse et vous ne voulez clairement pas qu'ils focalisent leur attention sur le fait qu'ils scrollent latéralement.

L'espace est précieux. Dans la résolution la plus commune, une barre de défilement horizontale prend 1 000 x 17 pixels - c'est la moitié de la taille d'une bannière moyenne.

Les gens défilent uniquement vers le bas. Les designers Web se concentrent leur attention sur le fait de positionner les informations essentielles au dessus du pli de page car plus l’information est placée basse dans la page, moins elle est consultée. Les conceptions modernes de site ont tendance à tempérer ces propos mais cette affirmation reste toujours valable à ce jour. Si les utilisateurs ne défilent que peu vers le bas, imaginez l’impact d’une navigation latérale : catastrophique.

4. Surcharge d’information

Un mot que les professionnels de l'expérience utilisateur détestent est la complexité. Pourquoi ? Parce que les choses complexes sont souvent source de confusion. Ce n'est pas que la simplicité est nécessairement supérieure, c'est simplement que les choses simples sont plus faciles à utiliser. C'est pourquoi Apple a été (et est) réputé pour la conception de leur iPod - presque tout le monde peut comprendre comment l'utiliser en quelques secondes. Si votre site ressemble à un cockpit d'avion ou une explosion du texte et des images, il y a un problème. Cela inclut l'utilisation de trop de polices, des images trop nombreuses, de trop peu d'espace blanc ou d’un texte non formaté.

5. Problèmes de couleur et contraste

Nuanciez de couleurs

Votre site pourrait être classé n°1 et souffrir d'un taux de conversion terrible si sa couleur et son contraste ne conviennent pas. La couleur est un puissant outil pour véhiculer une image positive de marque alors qu'un faible contraste induit une expérience utilisateur terrible. Les gens ne devraient pas avoir à plisser les yeux pour lire le texte sur votre page web. Il est également important que le texte cliquable apparaisse comme cliquable.

6. Utilisation excessive des pop-up

Trop de pop up saccade la navigation et perturbe considérablement l’expérience utilisateur. Même si cela est controversé, un tout petit peu de pop-up n'est pas nécessairement une mauvaise chose.

La fenêtre pop-up peut ressembler à la page web derrière elle afin de ne pas affecter la confiance du visiteur de la page. La façon de fermer la fenêtre pop-up en cas de non intérêt est claire. Les gens ne s’offusquent pas toujours d'être interrompu, tant que cela est utile et qu'il est relativement facile de reprendre leur activité.

7. Pas d'optimisation pour mobile

Mains d'homme tenant une téléphone portable

52% des internautes ont dit qu’une mauvaise expérience utilisateur de navigation sur mobile les rend plus enclins à s'engager avec le concurrent de l'entreprise. L’optimisation du site pour les téléphones portables et tablettes est donc primordiale. Ce qui est encore plus choquant, c'est le fait que 78% des utilisateurs de mobiles ne veulent pas cliquer plus d'une fois ou deux fois pour arriver là où ils vont sur leur smartphone. Votre site web doit être propre, simple et prêt pour l'affichage sur mobile.

Source

Publié par : - Classé dans : Best practices
FBTwitterLinkedIn